samedi 16 janvier 2016

La Nuit Blanche du Pilat


L'année 2016 est lancée, et un WE après un premier dossard en mode balade avec les copains du TRGV, il est temps de commencer à se remuer. 

Je pars donc dans l'idée de réaliser les 14 13km 400D+ de ce trail blanc nocturne à allure plus vive qu'à l'Hivernale des Coursières la semaine précédente. Les conditions seront plus dures, mais sans trop de folie non plus, c'est la reprise !


Covoiturage de choc, nous partons à 4 (Mathieu, Alexis, Sébastien et moi) pour en rejoindre encore 2 autres (Christophe et Brigitte) ! Ça promet ! 1h et qq de Lyon, c'est rapide et on grimpe facilement contrairement à ce que l'on craignait.

Au fur et à mesure que l'on monte, le décor est de plus en plus joli ! On a du bol, le trail sera vraiment blanc, et la température sera même bien basse !






















Arrivés sur place, le spectacle est chouette !
















Petite photo à la sortie de la voiture :)
Bref, ça sent le bon moment ! Bien en avance, on visite la zone, petit café... et c'est parti, on met la tenue de combat !

De mon coté j'ai prévu léger, mais avec une bonne couverture thermique. Ce sera : collant long Cimalp, seconde peau Odlo, Tshirt 3D Flex Cimalp, Veste Elbrouz Cimalp, 2 buffs.
Coté pneus j'ai pris les sense SG pour une belle accroche, et en phare, ma fidèle NAO².

Portage Flipbelt, avec un coupe vent au cas ou, une barre, et une flask 500ml... (oui ça rentre ;) )

Bref on se change, mais on est encore en avance... et ça meule ! -5°C au Thermo de la voiture, sans compter le petit vent... Donc retour dans la voiture... et forcément on fait les cons... :P

La Denrée se cache dans cette image, sauras tu la trouver et la ramener au Glaude ? ;)
"Blüüüü Blüuu Blüu Blüüuuu"






























Bref, on s'amuse, mais le temps passe ! C'est parti pour l'échauffement car il sera bien nécessaire !

Échauffement dans la 1ere cote du parcours, superbe :)























Voila, on est fins prêts, alignés sur la grille de départ. 


18h00 Rien. 

18h05 Rien, et on se refroidi... 

18h08 Ca caille ! L'orga lance un mini feu d'artifice, on salue l'attention mais on se les gèle !

18h10, FEU ! les fauves sont lachés !

Le départ est un peu chaotique, en mode goulot d'étranglement, on commence par une montée pour "trier" avant de s'enfoncer sur les parcours de nordique. 

C'est fun malgré la taille de la meute, les 8/10cm de poudreuse sont très particuliers à gérer avec la foulée... chaque pas est fuyant, une découverte pour moi. 

Ça ressemble beaucoup à la course pied nu sur la plage, mais avec des températures négatives... Amusant :)


Et c'est parti !

























Concentré avec tout ce monde !



























On navigue ensuite tout le long sur les parcours de ski nordique, vraiment super sympa ! Tout est Blanc !

C'est parfois compliqué de doubler car on a deux traces bien piétinées et il faut forcer dans le talus central... avec 10cm de neige, plus compliquée à fouler... rigolo de voir les tentatives finalement revenir sagement en rang ;)

Le parcours n'est pas difficile, et après un bon moment en up & down, on pique sur une belle descente (6e km). Je suis bien, et j'avais dit que je poussais un peu, donc je déroule :)

Vers le 7/8e km, venu de nulle part, Ravito ! Musique d'ambiance, spots lumineux... sympa ! 

Dernière côte, je relance, j'ai le pif rouge,
mais j'avance bien et j'en crame pas mal en montant :)
Je ne fais pas d'arrêt et trace vers la seule bosse du parcours : 200D+ faite de faux plat, du moins c'est l'impression que j'ai eu. Ça me fait sourire au moment de taper ce CR, mais sur le coup j'ai trouvé ce passage long avec les pas qui chassent et les efforts à faire pour doubler... c'était pas si simple. Je me mets même à marcher par moment... jusqu'à reconnaître le lieu de l'échauffement avant course.

On fait une boucle remontante avant de repiquer sur le village. Je décide alors de finir sans plus rien lâcher. Fini la glandouille, voila que je relance en montée, accélère en descente et au replat. Les encouragements des spectateurs sont nombreux, c'est sympa.

Je me tape enfin un peu dessus (bah oui les montées en moi...), j'en double un paquet et continue jusqu'à la ligne, que je franchis au bout d'1h15 ! 302e/1505 ! Content ! 
Les sensations reviennent, et je me suis régalé, c'est bon signe pour la suite :)

Un petit retour quand même sur le matos : Fantastique ! Je n'ai eu froid à aucun moment durant la course. Que ce soit le collant ou la veste, c'était impeccable malgré la température. Merci Cimalp !

Je suis rapidement rejoins par les amis qui n'ont pas démérité non plus ;)

Le ravito d'arrivée est super bien fourni, mais il gèle et on se refroidi... pas possible de rester plus malgré les fromages, charcuteries, vin chaud... snif.

Pas grave, on est parti se consoler chez Mathieu tous les 6 pour une Croziflette de compèt' au coin du feu ;) Super moment ! 

A refaire, je vous la conseille c'est presque une discipline à part ce trail blanc nocturne ;)

Je coche le rendez vous pour l'année prochaine !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire