lundi 16 mars 2015

Cataplasmes à l'argile verte & Arnica

Depuis que je me suis mis à courir, j'ai eu quelques échauffements (comme tout le monde) au niveau des tendons et/ou articulations. Parfois la charge d'entrainement est forte et le corps a besoin de temps pour s'adapter et se renforcer... J'ai donc cherché une méthode douce pour aider la récupération après les sorties. Je cherche à éviter (autant que possible) tout ce qui tourne autour des anti inflammatoires par exemple...

C'est comme cela que j'ai essayé l'argile verte, réputée pour "pomper le mal"... Personnellement je suis assez sensible aux médecines douces, j'ai donc voulu tester.

Ci dessous un petit guide maison, c'est toujours mieux qu'un gros tas de texte :

 1 - C'est très simple il vous faut un torchon qui craint rien, une bande et la fameuse argile verte
(en pot à hydrater ou en tube tout prêt comme sur la photo, peu importe la marque)
2- Vous appliquez sur le torchon sec votre argile à la taille de la zone à couvrir en une couche épaisse d'environ 1 à 2cm max.
(ici genou, ce sera nettement moins pour une cheville, ce sera allongé pour suivre un tendon d'achille par exemple)
3- Vous appliquez sur la zone souhaitée
(genou propre, non huilé en arnica par exemple)
4- Vous emballez le tout sans trop serrer


























5- Laissez appliqué ainsi environ 2/3h en immobilisant pour ne pas solliciter la zone concernée. L'argile commence normalement à sécher et se décoller un peu de la peau : c'est que vous pouvez l'enlever.

Deux notes à cette étape :

  • Il n'y aura pas le même effet si vous avez trop mis d'épaisseur d'argile...
  • Epilation à l'argile verte pour les poilus... ça peut être le mauvais moment de l'opération ;)

Vous pouvez ensuite renouveler un 2e cataplasme si souhaité. Je le fais parfois quand je ne ressent pas une nette réduction de la douleur.

Personnellement après les 1 ou 2 applications, je mets de l'huile d'Arnica, je bois beaucoup d'eau (sans attendre le cataplasme bien sur...), une bonne nuit de sommeil et je ressent une amélioration sur la zone précédemment enflammée ou douloureuse... Parfois c'est un petit miracle et la douleur est littéralement "pompée" par l'argile dès son retrait !

J'utilise l'Arnica (en huile) finalement presque tout le temps pour sa grande aide à la récupération : utilisation avant (pour les sorties longues) et après pour favoriser la récup musculaire. Un must have du sportif parait-il...

Voila c'est simple comme tout, naturel, et si vous y êtes sensibles cela vous rendra (je l'espère) un grand service.

Moi ça m'a déjà bien aidé pour mon genou, restauré un tendon d'Achille sensible, et aidé au niveau de la cheville après des sorties à fortes sollicitations.

N'hésitez pas à commenter si vous avez d'autres astuces pour aider votre corps à récupérer ou se réparer !

5 commentaires:

  1. Perso , l'entoure de cellophane ... ça le fait ,ou plutôt un torchon ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il faut que ça respire pour arriver au séchage sans macération... (efficace ainsi pour moi). Le séchage est à priori un facteur de succès.
      Cela dit, j'ai effectivement certains retours de personnes qui font au cellophane.
      Je testerais tout de même pour comparer et ferais un petit update :) For Science !
      Après je pense que l'effet varie selon chacun... il faut essayer pour le savoir, je vous tiens au courant !

      Supprimer
    2. Après test sous cellophane, pas de grande différence, si ce n'est que c'est plus embêtant à retirer (ca colle !) A voir sur plus long terme et sur plus d'essais :p

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Alors est ce que ca a fonctionné pour toi ?

      Supprimer