dimanche 10 août 2014

C'est parti !

Le topo d'introduction est simple finalement : un boulot et une carrière très/trop prenants, une fatigue globale qui en découle, bref c'est compliqué à vivre pour moi et ceux qui m'entourent...

Le 13 Juillet 2013, je me botte les fesses et réalise un truc impensable : courir. Sans rien, pas de ballon, ni raquette... Même après quasi 10 ans sans sport, je disais toujours que jamais j'irais courir, que ça servait à rien...

Et s'en suivra un tour du quartier sur une boucle de 4km : les plus durs jamais réalisés... départ en trombe, marche complètement cramé avec les poumons en feu, re run (bah oui j'allais courir au départ), re marche.... 4 fois de suite. J'ai fini carbonisé.
Je suis arrivé lessivé, mais la tête était vidée. Et ça c'était salvateur, un bien fou !

J'ai donc décidé de persister, après tout, beaucoup courent et il parait que c'est bon pour la santé, donc je me lance moi aussi, et on verra ce que çà donne !

Les premiers run ont été sur du bitume, j'ai finalement rapidement progressé pour être relativement à l'aise sur 5km, puis j'ai franchi la barre des 10km un soir où les jambes en demandaient plus ! J'étais super étonné d'y être arrivé, quelle joie. C'était impensable il y a peu.

Je me suis donc inscrit avec mon ami Mathieu à ma 1ere course, le Run in Lyon du 6 octobre 2013, avec l'objectif de faire moins d'une heure sur le 10km : J'en ai bavé, mais objectif réalisé !

Mes cuisses font peur sur cette photo...

J'ai enchaîné 2 semaines après avec les 10km de "Courir à Vienne" toujours avec mon ami Mathieu qui débutait lui aussi la course à pied. 

Meilleure allure, mais toujours aussi fragile

J'ai amélioré de seulement quelques secondes mon chrono du Run In Lyon, par contre je me suis blessé et là plus possible de courir : syndrome de l'essuie glace (TFL), genou douloureux à chaque foulée.

Malgré la longue période de repos qui a suivi ponctuée par quelques tentatives de reprise, pas possible de courir à nouveau.  J'ai donc laissé passer l'hiver et entamé une reprise au printemps (avril mai). 
En juin, j'ai repris un rythme avec 2 à 3 sorties les bonnes semaines. Mon genou s'est rappelé à moi. C'est dur mais çà apprend une chose : la progressivité. Il faut du temps pour que le corps s'adapte.
D'autant que je ne bouge pas d'un poil en poids depuis des années : 59 - 61kg au mieux. Je n'ai (vraiment) pas un physique de sportif. 
J'ai donc laissé mon genou récupérer, et réduit le nombre de sorties par semaine. C'était le corps qui décidait.

Puis arrivent les vacances si méritées au mois d'août. On part en Bretagne en famille. Nos premières vacances. Je me jure (à Julie et aux enfants aussi d'ailleurs...) de ne pas regarder mes mails, bosser ou suivre ce qu'il se passe. Ça m'était jamais arrivé, mais j'ai complètement déconnecté !

Une fois sur place (Saint Quay Portrieux), je crevais d'envie d'aller courir, l'esprit libre sur le fameux GR34 qui dessine tout le contour du littoral (j'adore la Bretagne). J'étais tellement bien dans ma peau que j'ai pu courir tous les deux jours de 12 à 15km, vallonnés, sur des petits single track magnifiques : falaises, forets, criques, plages,... le paradis !

GR34 - Sentier forestier Breton

Single du GR34 entre Saint Quay Portrieux et Tréveneuc

Libertéééééé !

Après l'effort... le... ;)
Et là, forcément, après deux semaines de vacances parfaites à tous points de vue, tout s'équilibre :
famille, recul professionnel, corps, esprit... En deux semaines, je prends 5 kilos, quasi tout dans les cuisses et mollets (le corps s'adapte avec le temps souvenez vous...). Quelle joie de voir 65kg sur la balance au retour de vacances ! (comme quoi le mental joue énormément sur notre corps)

C'est donc ainsi que j'ai attrapé le virus du running ; ou plus précisément celui de la course à pied en pleine nature : Le Trail Running.

Je m'arrête là pour l'introduction personnelle, déjà longue j'avoue ;) 

Et vous, pourquoi vous courez ?

---

Après avoir beaucoup rêvé sur les blogs de Trailers chevronnés, je décide de me lancer dans la tenue d'un blog sur ma passion pour le Trail !

Alors oui, c'est un énième blog sur le Trail, mais il n'a pas vocation à devenir le plus important, le plus étonnant, ou le plus suivi.

Il vous intéressera (ou pas), mais je tâcherais de vous partager mes impressions (haut et bas), mes challenges & défis personnels, des sorties avec quelques photos, des amis qui partagent cette passion, des virées en famille pour les weekend de course, bref, mon évolution dans le monde du Trail, à ma modeste mesure.

Je pars du principe qu'une passion se partage, c'est d'autant plus vrai pour ce sport récent qu'est le Trail et qui représente particulièrement bien cette valeur là.

Donc aujourd'hui, paf, premier post, introduction. On peut y aller !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire